fbpx
LE DÉVELOPPEMENT AGILE MÉTHODES ET PRATIQUES

Selon le Project Management Institute, plus de 70% des entreprises ont intégré une approche Agile, et on apprend également que les projets dits agiles sont 28% plus performants que les projets traditionnels. Qu’en est-il du développement agile ?
Eléments de réponse…

Qu’est-ce que le développement agile ?

Le développement agile est une approche du développement logiciel, axée sur les personnes et les résultats et qui s’est adaptée à un monde en rapide évolution, notamment en matière de nouvelles technologies. Le développement agile est centré sur la planification souple, l’auto-organisation et les délais de livraison courts. Il vise à améliorer continuellement la qualité.

Le manifeste et les principes de base

En 2001, aux Etats-Unis, 17 professionnels du développement de logiciels se sont réunis pour discuter de concepts autour de l’idée de développement de logiciels légers et ont fini par mettre au point le Manifeste Agile. Celui-ci décrit les quatre principes fondamentaux de l’Agile que voici :

  • Les interactions entre les individus sont plus importantes que les processus et les outils. Les personnes dirigent le processus de développement et répondent aux besoins de l’entreprise. Elles constituent la partie la plus importante du développement et doivent être valorisées avant les processus et les outils. Si les processus ou les outils sont le moteur du développement, l’équipe sera moins susceptible de réagir et de s’adapter au changement et, par conséquent, moins susceptible de répondre aux besoins des clients.
  • L’accent doit être mis sur le fonctionnement des logiciels plutôt que sur une documentation exhaustive. Avant l’Agile, on passait beaucoup de temps à documenter le produit tout au long du développement en vue de sa livraison. La liste des exigences était longue et entraînait d’importants retards dans le processus de développement. Bien que l’Agile n’élimine pas l’utilisation de la documentation, il la rationalise de manière à ne fournir au développeur que les informations nécessaires pour effectuer le travail, comme les témoignages d’utilisateurs. Le Manifeste Agile continue d’accorder de la valeur au processus de documentation, mais il accorde une plus grande valeur au fonctionnement des logiciels.
  • La collaboration avec les clients plutôt que la négociation de contrats. L’Agile met l’accent sur la collaboration entre le client et le gestionnaire de projet, plutôt que sur les négociations entre les deux, pour régler les détails de la livraison. La collaboration avec le client signifie qu’il participe au processus de développement, et ce du début à la fin. Cela permet aux équipes de répondre plus facilement aux besoins de leurs clients. Par exemple, dans le développement de logiciels agiles, le client peut être inclus à différents intervalles pour les démonstrations du produit. Cependant, le client pourrait également être présent et interagir avec les équipes sur une base quotidienne pour s’assurer que le produit répond à ses besoins et exigences.
  • Un accent sur l’adaptation au changement plutôt que sur l’exécution d’un plan. Le développement traditionnel de logiciels était utilisé pour éviter le changement parce qu’il était considéré comme une dépense non désirée. L’Agile élimine cette idée. Les courtes itérations du cycle Agile permettent d’apporter facilement des changements, aidant l’équipe à modifier le processus pour qu’il réponde au mieux à ses besoins plutôt que l’inverse. Dans l’ensemble, le Développement Agile considère le changement comme un moyen d’améliorer le projet et d’apporter une valeur ajoutée.

 

Le fonctionnement de la méthode agile

Elle élimine le risque de passer des mois ou des années sur un processus qui finit par échouer à cause d’une petite erreur dans une phase initiale. Elle s’appuie plutôt sur des collaborateurs et des équipes fiables qui travaillent directement avec les clients afin de comprendre leurs attentes et d’apporter des solutions rapides et incrémentales.

Le développement traditionnel de logiciels repose sur des phases telles que la définition des besoins, la planification, la conception, la construction, les tests et la livraison. La méthodologie agile, en revanche, vise à déployer la première étape en quelques semaines et l’ensemble du logiciel en quelques mois.

Les équipes agiles travaillent ensemble au quotidien et à chaque étape du projet par le biais de réunions physiques. Cette collaboration et cette communication garantissent au processus de rester sur la bonne voie, même en cas de changement des conditions.

Plutôt que d’attendre la phase de livraison pour évaluer le succès, les équipes qui utilisent la méthodologie Agile suivent régulièrement le succès et la vitesse du processus de développement. La vitesse est mesurée après l’incrémentation de chaque élément.

Les équipes et les collaborateurs adoptant la méthode agile s’auto-organisent. Plutôt que de suivre un manifeste de règles émanant de la direction et visant à mener au résultat souhaité, les équipes comprennent les objectifs et créent leur propre chemin pour les concrétiser. Ils règlent et ajustent le processus en permanence, en suivant le principe du *KIS*, ou Keep It Simple.

Exemple concret de la méthode agile

Les exemples les plus populaires et les plus courants sont Scrum, eXtreme Programming (XP), Feature Driven Development (FDD), Dynamic Systems Development Method (DSDM), Adaptive Software Development (ASD), Crystal et Lean Software Development (LSD). Les équipes choisissent généralement une ou deux méthodes, dont notamment Scrum et XP, qui se complètent parfaitement.

Scrum est un cadre pour le développement et le maintien de produits complexes. Regardons Scrum de plus près. L’équipe de Rodolphe entame un cycle itératif, appelé sprint. Rodolphe passe donc en revue avec le client le retard accumulé dans la production. Le carnet de commandes est essentiellement une wish list créée par le client pour les fonctionnalités dont son produit a besoin. Rodolphe sélectionne les principales tâches à réaliser pour ce sprint, en respectant un délai de deux à quatre semaines. Cette liste de tâches s’appelle le « sprint backlog ».

Chaque jour pendant le sprint, l’équipe de Rodolphe organise une réunion rapide appelée Scrum quotidien pour fixer le travail de la journée et résoudre les éventuels blocages ou arrêts de travail. Une fois le travail terminé, Rodolphe rencontre le client pour lui remettre le produit et redéfinir les priorités des exigences. L’équipe de Rodolphe continue à travailler en sprint jusqu’à ce que le produit final soit prêt à être livré.

Voyons maintenant ce qu’est eXtreme Programming (XP). Cette approche spécifique au développement de logiciels accélère la vitesse de livraison des produits toutes les une à trois semaines. XP se démarque des autres méthodes de développement de logiciels par le fait qu’elle spécifie les pratiques d’ingénierie. Voyons comment l’équipe de Rodolphe peut utiliser XP pour développer un nouveau projet.

L’équipe de Rodolphe commence par déterminer les exigences pour le nouveau produit en demandant au client de décrire les caractéristiques dans de courts témoignages d’utilisateurs. Rodolphe combine tous ces témoignages pour développer un plan de lancement pour l’ensemble du projet.

Pour fournir des itérations fonctionnelles du logiciel, Rodolphe développe un plan d’itération. Il décompose le plan de lancement en objectifs qui peuvent être atteints en une à trois semaines. Les développeurs du logiciel rédigent le plan de test pour chaque itération en tant qu’activité de planification finale.

L’équipe commence à coder le logiciel, en affectant des paires de développeurs sur chaque ordinateur de manière à travailler ensemble. Et pour cause, deux programmeurs travaillant ensemble produisent un logiciel de meilleure qualité dès la première fois. Le code est envoyé pour des tests, toujours en utilisant la programmation par paires. Pendant l’itération, l’équipe tient une réunion quotidienne pour s’assurer qu’il n’y a pas d’obstacles à l’accomplissement des tâches de la journée.

Une fois le code est écrit et testé, le logiciel est envoyé au client pour des tests de validation. Les témoignages des utilisateurs sont examinés et classés par ordre de priorité, et l’équipe commence le plan de l’itération suivante. Elle continue à travailler sur toutes les itérations jusqu’à la livraison du logiciel final.

Avantages du développement agile

Les avantages du développement agile sont directement liés à sa rapidité, sa légèreté et son caractère plus engagé. Le processus, en bref, permet de fournir ce que le client veut, quand il le veut. Il y a beaucoup moins de temps perdu, et l’ensemble du système est plus rapide et plus réactif aux changements. Un cycle de développement logiciel plus rapide signifie moins de temps entre le moment où l’on paie et celui où l’on est payé. Cela signifie également une entreprise plus rentable.

Avec la méthode Agile, les clients n’attendent pas des mois ou des années. Le système s’ajuste rapidement pour affiner la solution client retenue, en s’adaptant aux changements de l’environnement global.

Les collaborateurs voient leurs idées valorisées et sont beaucoup plus productifs que ceux à qui l’on ordonne de suivre un ensemble de règles. La méthodologie agile respecte les employés en leur donnant l’objectif, puis en leur faisant confiance pour l’atteindre. Comme ce sont eux qui voient les obstacles qui surgissent chaque jour, ils sont les mieux placés pour relever les défis et atteindre les objectifs fixés.

En impliquant le client, au-delà des seules phases de définition des besoins et de livraison, le projet reste à la hauteur et en phase avec les besoins du client à chaque étape. Cela signifie qu’il y a moins de retours clients et moins de temps perdu entre le moment où le travail est accompli et celui où le client suggère des modifications.

Conclusion

La méthode de Développement Agile est largement utilisée par les équipes de développement qui ont besoin de créer des applications de manière efficace. Mais le développement agile nécessite un support agile, aussi les chefs d’équipes de développement doivent-ils doter leurs collaborateurs des outils et des ressources dont ils ont besoin pour atteindre leurs objectifs et réussir.

Leave Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Nos métiers

Développez votre business avec Havet Digital

//havetdigital.fr/wp-content/uploads/2019/04/LOGO_HD_FOOTER.png

Nous sommes là pour concrétiser vos rêves, un support à la fois !
#PRINT #WEB #DIGITAL

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rater aucune de nos nouveautés